Les Jours Heureux

Lettre ouverte à Bruno Retailleau, sur quelques cas de non-mixité

Monsieur le sénateur.
Vous déployez dans votre activité parlementaire une constante énergie : ce matin encore, vous avez nerveusement suggéré que des poursuites pour « provocation à la haine raciale » soient engagées contre un syndicat étudiant, l’UNEF, après que sa présidente avait, selon la presse et les médias (où l’on excelle dans l’art de présenter de telles banalités comme des aveux), « reconnu l’organisation de réunions non-mixtes ». Votre vigilance est admirable, mais la tâche est, vous l’avez (...)

Derniers articles